Public

Présentation d'un forgeron de sonnailles et sonnettes Jean-Pierre Papaux
Jean-Pierre Papaux de
1685 Villariaz
 forgesonnettemartelage  

Comment je suis devenu forgeron de sonnailles et sonnettes

Tout a commencé en 2000 pour être précis.
Bonjour, je me prénomme Jean-Pierre, je suis passionné de forge.

Je participe a des fêtes villageoises pour vous faire partager ma passion et vous faire part de mes réalisations (sonnettes, sonnailles ...etc.)

Depuis j'ai équipé mon propre atelier de forge
L'atelier du forgeron comporte un âtre avec un feu allumé et alimenté en air. au moyen d'un ventilateur.
Des dizaines de pinces, de râpes, de marteaux, de limes, sont soigneusement rangés autour du foyer.
La majorité de mon travail de forge doit être réalisé à l'aide d'une matrice et d'un marteau spécialement conçu pour ce martelage
Comment je les fabrique :   

  • Découper d'une plaque de fer l'acier nécessaire
  • Chauffer jusqu'à ce que l'acier présente la couleur qui signifie qu'il est assez chaud pour être travaillé sur la matrice.
  • Donner la même forme que la matrice…environ 2h30 par demi-sonnaille
  • Refroidies. les deux parties sont fermées et rivetée.
  • Pour finir. la sonnaille eet soudée selon un procédé spécialement conçu pour lui donner sa sonorité.
  • Elle est ensuite nettoyée. polie, il ne reste plus qu'à fixer le battant.
  • Les sonnailles et sonnettes sont estampillées avec mon empreinte.

Voila en gros les étapes de sa construction
Grâce à mes expériences, je peux dès à présent fabriquer toutes sortes d'objets en partant de rien, ou du moins, de pas grand chose.

J'ai donc décidé de produire des sonnailles et sonnettes forgées à la main en diverses grandeurs.

Le prix d'achat varie selon divers critères:
Pour de plus amples renseignements. envoyez- moi un email

Merci de votre lecture

Google
Facebook
Mes chansons